Les chèques vacances

Vous avez dit chèques vacances ?

Aujourd’hui, des millions de Français utilisent les chèques vacances. Cette initiative est issue de l’ANCV (Agence Nationale des Chèques Vacances) dans le but de fournir une aide personnalisée aux vacances des Français. Il s’agit d’une aide financière permettant à tous de faciliter le départ en vacances. L’ANCV est un établissement public à caractère industriel et commercial. Il se place sous la tutelle du ministère de l’économie, du secrétariat d’État en charge du tourisme, et a pour vocation d’encourager le départ en vacances.

Sous quelle forme se présentent les chèques vacances ?

Les chèques vacances prennent la forme d’un livret, dans lequel chaque chèque a une valeur entre 10 et 20 €. Sur chaque chèque on peut trouver le montant du titre et différents logos (celui du ministère du tourisme et de l’ANCV) le nom du bénéficiaire, celui de l’employeur, ainsi que la date limite de validité du titre.

Qui a droit aux chèques vacances ?

Les chèques vacances sont accessibles aux salariés du secteur privé et aux employés de la fonction publique. Les retraités de la fonction publique y sont également éligibles. Un grand nombre de Français en bénéficie aujourd’hui. Ces chèques sont nominatifs, attribué à titre individuel, mais les membres de la famille ou les personnes à charge du bénéficiaire peuvent les utiliser.

Les salariés du secteur privé peuvent obtenir leurs chèques vacances auprès de l’employeur ou du comité d’entreprise. Les fonctionnaires peuvent obtenir les chèques vacances auprès de leur mutuelle. Pour les agents de la fonction territoriale ils doivent se rapprocher de leur comité des oeuvres sociales, de leur employeur, ou de leur amicale du personnel. Notons également que les entreprises de moins de 50 employés peuvent également acheter des chèques vacances pour leurs salariés.

Enfin, il faut savoir que l’achat de chèques vacances par une entreprise n’est pas obligatoire.

Les chèques vacances dans le secteur privé

Dans les entreprises, les chèques vacances sont financés grâce à une aide attribuée par le comité d’entreprise ou l’employeur. Pour bénéficier de chèques vacances, tous les salariés qui le souhaitent sont invités à cotiser (sous la forme de prélèvements dans le salaire) et la somme cumulée dans le compte associé permet d’accéder au carnet de chèques vacances.

Les chèques vacances dans la fonction publique

pour les fonctionnaires on distingue quatre catégories de bénéficiaires. La première catégorie concerne les agents publics civils de l’État et les militaires. La deuxième catégorie concerne les militaires retraités et les fonctionnaires civils retraités. Toutefois, ces derniers ne doivent disposer d’aucun autre salaire. La troisième catégorie concerne les ouvriers d’État à la retraite. Enfin la quatrième catégorie regroupe les assistants d’éducation. Si ils ne disposent d’aucun autre salaire lié à une activité, les ayants causent de ses bénéficiaires peuvent également en être titulaires.

Dans ce cas, les chèques sont distribués par les employeurs, les organismes sociaux ou les collectivités.

Que peut-on payer avec les chèques vacances ?

Les chèques vacances permettent de financer les prestations de services. Il s’agit de la restauration, la culture, l’hébergement, les loisirs, les transports, et les sports. Bref, ils permettent de financer toutes les dépenses liées aux vacances, aux loisirs et au tourisme. Ils sont acceptés dans 160000 points d’accueil environ, qui doivent être agréé par l’ANCV. Attention, ils ne peuvent pas financer des dépenses comme un plein de carburant ou le caddie dans le supermarché. Ils ne sont pas destinés à financer des biens de consommation, comme les vêtements, par exemple. Voici plus d’indications sur les dépenses que l’on peut financer avec les chèques vacances :

Transports : les tickets de train les péages d’autoroutes ou encore les locations de voitures. Noter que le financement à la SNCF ne concerne que les trajets nationaux. Les chèques vacances peuvent également être utilisés pour le transport aérien et maritime. En effet, Air France, mais aussi un grand nombre de compagnies de transport maritime, prennent les chèques vacances. Dans ces conditions, il serait dommage de ne pas en profiter !

Culture : les entrées dans les musées, théâtre, cinéma, où les monuments historiques. À vous la visite des châteaux, ou encore des planétarium. Et pourquoi pas s’inscrire à des activités culturelles qui vous feront découvrir la peinture, la danse, l’artisanat ou encore la sculpture ?

Hébergement : les campings, les locations, les villages du club de vacances, les hôtels ou encore les auberges de jeunesse peuvent accepter les chèques vacances. Il ne tient qu’à vous de trouver la bonne façon de dépenser vos chèques vacances. Les dépenses d’hébergement en vacances représentent la plus grande partie du budget. L’aide fournie par ces chèques est alors franchement bienvenue !

Restaurants : les établissements de restauration qui sont partenaires des chèques vacances peuvent être réglés avec ces derniers. Du snack, au restaurant gastronomique, gardez toujours vos chèques vacances dans la poche car ils vous permettront de régler vos repas en de nombreuses occasions.

Sport : les clubs sportifs qu’ils soient municipaux privés, les cours de ski, ou encore les cours de tennis peuvent être financés avec les chèques vacances.

Loisirs : les zoos, les piscines, les parcs d’attractions et parcs de découverte sont également à même d’accepter vos chèques vacances.

Que faut-il savoir d’autre sur les chèques vacances ?

Attention, sachez que l’organisme qui reçoit votre chèque vacances n’a aucune obligation de rendre la monnaie. Notez également que les chèques vacances ne sont admis que dans les établissements partenaires. Les établissements publics sont toutefois automatiquement partenaires.

Sachez également que les chèques vacances sont associés à des bons de réduction souvent intéressants. Dans un chéquier on trouve des bons de réduction sur certaines prestations ou encore bon nombre de services. Vous pourrez y dénicher des remises sur des activités, un tarif intéressant sur un séjour, ou encore vous faire offrir un apéritif ou un petit déjeuner. Pour le camping il est possible d’obtenir des réductions sur l’emplacement grâce à votre chéquier et aux réductions qu’il propose.

En cas de perte de vol ou de dépassement de la date limite ?

N’hésitez pas à contacter l’ANCV si vous vous faites voler vos chèques vacances ou bien si vous les perdez. Vous pourrez déclarer ce vol ou cette perte et vos chèques vous seront alors échangés ou remboursés. Il faut par contre absolument être en mesure de donner les numéros des chèques concernés pour pouvoir être remboursé ou obtenir en échange.

Si vous avez dépassé la date limite d’utilisation de vos chèques vacances, vous pouvez vous les faire rembourser. Attention, les chèques sont valides pendant deux ans, et le remboursement doit se faire en avant l’écoulement des trois mois qui suivent cette fin de validité.

La bonne assurance pour son camping-car
VACAF